Haut

Historique

L'Hôpital Privé Gériatrique les Sources a accueilli son premier patient le 28 octobre 1982.
Créée à l’initiative d’un groupe d’institutions de retraite réunies au sein des régimes AGIRC et ARRCO, établissement privé, association à but non lucratif, l'Hôpital participe au service public hospitalier depuis 1988.










Présentation

Hôpital privé à orientation gériatrique, l'établissement reçoit des patients actifs et retraités, de 60 ans et plus, et offre une filière complète d’hospitalisation et une permanence des soins 24 h/24.

Réparties dans trois bâtiments, les unités de soins regroupent 229 lits et places et sont complétées par :

• un plateau technique médical comprenant :

- une unité d’Hospitalisation de Jour
- un Centre Neuro-Psycho-Gériatrique,"Consultation Mémoire Labellisée"
- un Pôle Hôpital de Cardio-Gériatrie
- un service central de consultations externes
- une unité d’endoscopie digestive, bronchique et ORL avec salle de surveillance post-interventionnelle,
- un service d’imagerie médicale.

• un Centre de consultations de Plaies Complexes au sein des SSR.
• un plateau technique de rééducation, de réadaptation fonctionnelle et de balnéothérapie.


L'Hôpital Privé Gériatrique les Sources garantit une prise en charge globale et adaptée pour chaque patient.

Il a signé un Contrat d'Objectifs et de Moyens avec l'Agence Régionale de Santé (ARS).

Son Projet d'Etablissement (projet médical, projet soignant, projet social, projet de gestion et projet du système d’information) est agréé par les autorités sanitaires (2009-2013).

L'Hôpital est engagé dans une démarche constante d’amélioration par la qualité des soins, la gestion des risques et l’évaluation des pratiques professionnelles.

Début 2018, l'Hôpital a été certifié par la Haute Autorité de Santé qui a décidé de lui attribuer le meilleur niveau de certification, le niveau A pour une durée de 6 ans, sans recommandation d'amélioration sur les thématiques investiguées en visite.


V2014 : visite en octobre 2017


lien vers site utile : https://www.has-sante.fr/portail/jcms/r_1497100/fr/informations-grand-public

 

Les instances de décision

L'Hôpital est administré par un Conseil d’Administration, composé des Institutions membres de l’AGIRC et de l’ARRCO dont la présidence est exercée par Monsieur Denis GINDRE.                       

La Direction de l'Hôpital est assurée par Monsieur Hervé FERRANT, Directeur Général, qui met en oeuvre la politique définie par le Conseil d’Administration.

Entouré d’une équipe médico-administrative, il concrétise les orientations définies dans le Projet d’Etablissement, dans le respect des besoins de santé de la population arrêtés par le  Schéma Régional d’Organisation Sanitaire.



Les instances consultatives


- La Conférence Médicale d’Etablissement (CME)
Les dispositions de la loi du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière et plus précisément l’article L.715-8 prévoient que «tout établissement de santé privé participant au Service Public Hospitalier doit comporter une Commission Médicale d’Etablissement élue par les praticiens qui y exercent, qui est consultée notamment sur le Projet d’Etablissement et sur le projet de Budget ».
L’Ordonnance du 24 avril 1996 précise également que cette Commission devra être consultée sur le projet de contrat pluri-annuel.
Le décret n° 99-1034 précise que le programme d’actions en matière de lutte contre les infections nosocomiales et le rapport d’activités du C.L.I.N. devront être présentés pour avis à la Commission Médicale.

- Le Comité d’Entreprise (CE)
Le CE assume des attributions économiques, sociales et culturelles. Il a pour objet d'assurer une expression collective des salariés, permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l'évolution économique et financière de l'Hôpital, à l'organisation du travail (volume et structure des effectifs, durée du travail, conditions d’emploi, de travail et de formation professionnelle), et aux activités sociales et culturelles.

- La Commission des Usagers (CDU)

La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 a transformé la Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la prise en charge en Commission des Usagers (CDU) et a renforcé la participation des usagers dans la gouvernance des établissements de santé privés d'intérêt collectif (ESPIC). La CDU constitue un levier important pour améliorer les conditions d'accueil, la prise en charge, l'information des usagers ainsi que l'organisation des parcours de soins et la politique de qualité et de sécurité.

- La Commission du Risque Infectieux (CRI)
La Commission du Risque Infectieux est un soutien actif à l’ Equipe Opérationnelle d’Hygiène (E.O.H) en place pour discuter des problématiques quotidiennes et des choix stratégiques en matière de prévention du risque infectieux.

- Le Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance (CSTH)

Un Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance élabore et met en application la politique transfusionnelle de l’Etablissement, en assure la traçabilité et le respect constant des bonnes pratiques.

- Le Comité d'Amélioration et de Suivi de la Qualité et du Développement Durable (CASQDD)
Le Comité d'Amélioration et de Suivi de la Qualité et du Développement Durable veille à garantir la sécurité des patients, des professionnels et des visiteurs, dans le cadre des textes opposables aux établissements de santé. Il a pour vocation de prévenir les risques dans les domaines des vigilances sanitaires (infectiovigilance, hémovigilance, pharmacovigilance, matériovigilance, sécurité anesthésique, radioprotection, sécurité des fluides, …), et des risques professionnels et environnementaux, de mettre en œuvre un plan d’actions d’amélioration et son évaluation.

- Le Comité Gestion des Risques
Ce Comité a pour mission notamment d’assurer l’examen périodique des évènements indésirables signalés, de sélectionner les axes prioritaires, de proposer les actions de réduction des risques et les moyens utiles : procédures, audits, indicateurs de suivi, etc.

- La Commission du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS)
La COMEDIMS est instituée par décret N° 2000 1316 du 26 décembre 1992 relative aux  Pharmacie à Usage Intérieur Sous section 6 article R 5104-52 à  5104 – 56.
Conformément à la réglementation, la Commission participe à la définition de la politique du médicament et des dispositifs médicaux stériles à l’intérieur de l’Etablissement.
Elle a un double rôle dans les domaines de la qualité des soins et de l’efficience économique, dans un souci d’optimisation des ressources mises à la disposition des unités de soins.

- Le Comité de suivi de Liaison en Alimentation et Nutrition (CLAN)
Le CLAN  a pour mission d’assurer la coordination des actions que l’Etablissement doit entreprendre pour mettre en œuvre de façon opérationnelle les orientations stratégiques mentionnées dans la réglementation du CLAN, le Plan National Nutrition Santé, le Plan de Maîtrise Sanitaire. Il exerce par ailleurs, un rôle d’expert, de conseil et de relais entre les utilisateurs et les unités de soins.

- Le Comité de LUtte contre la Douleur et pour les Soins palliatifs (CLUDS)
L'Hôpital  Les Sources participe à cet engagement de "lutte contre la douleur", véritable enjeu de santé publique, reconnu comme un droit fondamental de toute personne par la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé du 4 mars 2002. Le Comité de Lutte contre la Douleur et pour les Soins palliatifs (CLUDS) a pour objectif de sensibiliser les professionnels à l'information du patient, à une meilleure écoute du patient et à une prise en charge psychologique et thérapeutique de la douleur en vue d'une amélioration continue de cette prise en charge.
Un partenariat avec le CHU de NICE permet, en cas de nécessité, de faire appel à l'équipe mobile départementale de soins palliatifs.


- Le Comité de prévention de la Légionellose et des risques liés aux Travaux (CLT)
A pour mission de définir et de proposer des recommandations concernant la prévention de la légionellose ainsi que des risques de toutes natures et notamment infectieux, liés à l’exécution des travaux, et pouvant concerner les personnels, les hospitalisés, les consultants ou les visiteurs.
Le CLT a également pour mission de contrôler la mise en application des recommandations préconisées et d’évaluer leur efficacité dans le but d’apporter toute mesure correctrice utile.

- D’autres Comités ou Commissions
veillent continuellement à assurer la sécurité des biens et des personnes dans tous les domaines sanitaires et professionnels (le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), la Commission des gaz médicaux, la Commission de matériovigilance, les Comités Canicule, Grippe, Prévention de Lutte anti-Tabac, Bientraitance, Commission des Soins, Cellule Développement Durable .
      

Partenariat

 

Un maillon essentiel dans la filière de soins gériatrique et gérontologique

l'Hôpital Privé Gériatrique les Sources constitue l’une des références du territoire de santé pour la prise en charge globale de la personne âgée. Elle poursuit une politique très active de partenariats au sein du secteur sanitaire et médico-social local.

De nombreuses structures des Alpes-Maritimes (centres hospitaliers, maisons de retraite, EHPAD, HAD, associations de bénévoles…) ont ainsi signé des conventions de coopération hospitalière avec l'Hôpital Privé Gériatrique les Sources.

 

- Le CHU de Nice
Une politique de santé commune s’est traduite par une coopération dans les domaines de l’urgence médicale, de la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux, de la maladie d’Alzheimer, des soins palliatifs, de l’antibiothérapie du sujet âgé.


Ce partenariat a pour objectifs de conforter et développer entre les deux établissements :

- le principe de proximité pour mieux répondre aux besoins de la population,
- le principe de coordination pour améliorer la qualité de l’offre de soins et de santé,
- le principe de continuité pour assurer la permanence des soins,
- la plateforme gérontologique de NICE

 

- La plateforme gérontologique de NICE

l'Hôpital Privé Gériatrique les Sources est membre du réseau CRONOSS 06 (Coordination par le Réseau d'Organisation Niçois pour l'Optimisation  de la Santé des Seniors). Ce réseau coordonne la prise en charge médico-sociale de la personne âgée, permettant de favoriser le maintien à domicile. Il fédère l’ensemble des acteurs intervenant dans le cadre de la plateforme gérontologique de Nice.

Une convention a également été signée avec la CRAM (ARDH : allocation d'aide au retour à domicile après hospitalisation - Bénéficiaires : retraités CRAM).


- L’Institut Régional d’Information et de Prévention de la Sénescence
L’IRIPS, centre de prévention des caisses de retraite complémentaire AGIRC - ARRCO, est installé sur le site de l'Hôpital.
Il réalise des bilans de prévention et des actions d’information et développe des partenariats avec des institutions du secteur.

L'Hôpital s'est engagé dans une démarche de partenariat plus étroit, basé sur la complémentarité des deux parties, dans la prise en charge préventive, curative et de suivi de la personne âgée.